Déclinée en de nombreuses formes, contenances, tailles et coloris, la théière en fonte est l’ emblème et l’objet central du rituel de la dégustation de thé pratiqué par de nombreux amateurs dans le monde.

 Présentation et utilité

theiere  japonaise en fonte

Sans mémoire, la théière en fonte a l’avantage de conserver la chaleur beaucoup plus longtemps et doit être bien séchée à chaque utilisation pour éviter tout risque de rouille. Idéale pour infuser les thés oxydés tels que le thé noir ou le thé bleu-vert et les thés aromatisés, la robustesse de son matériau en fait une des théières privilégiées par les collectionneurs et un cadeau agréable à offrir, qui peut durer de nombreuses années et être transmise de génération en génération.

Utile pour infuser et laisser tiédir le thé, elle permet aussi d’embellir l’intérieur notamment le service à thé. Pour utiliser une théière en fonte la première fois, il faut la rincer entre 3 et 4 fois avec de l’eau frémissante, l’essuyer ensuite avec un chiffon en tissu ou en papier avant de préparer du thé. Il est déconseillé de se servir d’un détergent pour laver les accessoires en fonte.

 Origines et formes populaires

La fonte qui est un alliage de fer et de carbone, est utilisée pour la fabrication des bouilloires depuis des siècles en Chine (4ème siècle avant JC), a commencé à être utilisée au Japon à partir de l’époque Yagoi. C’est à partir de 1600 que les fondeurs commencent à utiliser la fonte pour la fabrication des théières, dans la région de Tohoku notamment, car les sous-sols de la région étaient riches en minerai de fer.

Ces théières en fonte descendent des tetsubin (grosses bouilloires en fonte) et des braseros qui maintiennent l’eau à température élevée dans la cérémonie japonais de Cha No Yu. Utilisé depuis des siècles en Asie, l’utilisation de la théière en fonte s’est étendue au monde entier. Les différents modèles de théière en fonte populaires s’inspirent de la nature et sont pour l’essentiel, les modèles Hanami (cerisiers en fleurs), Arare (givre), Sekitei (jardin de pierre), Momiji-Gari (feuilles d’érable à l’automne), Itome (colimaçon) et Nami (vague).

Un de nos modèles préféré par l'équipe de Latheiere.fr très facile à utiliser et a nettoyer et une infusion incroyable vous pouvez foncer : théière